Mercredi 18 décembre 2019 : Festival 12X12 festival Culturel du 12ème arrondissement de Paris

Festival 12X12 Le Festival Culturel du 12ème arrondissement de Paris... "Regards d'artistes sur un monde en mutation".

Le mercredi 18 décembre 2019 à 20h30 Récits MusiContés (Concert et Contes) Max Cilla Quartet : Georges-ed Nouel, Jean Philippe Grivalliers, Kristof Négrit et Brigitte Costa-Léardée au CHU Bastion de Bercy 12 Boulevard Poniatowski 75012 Paris.

Programmation et réservation : http://festival12x12.fr/ 

Max Cilla est auteur, compositeur, magicien des notes et des mots. Écouter sa musique, c’est s’accorder un voyage dans la nature martiniquaise. Surnommé le ‘‘père de la flûte des Mornes’’ (les Mornes sont les hauteurs de la Martinique), il façonne, dans les années 1970, l’instrument en bambou auparavant joué dans les campagnes et en fait une flûte reconnue par les musiciens du monde entier. Il accompagne des groupes de jazz, de musique cubaine et africaine, des slameurs, comédiens, poètes…

‘‘Conteuse-paroleuse’’, Brigitte Costa-Léardée est née et a grandi dans le sud de la France, là où parler est un art de vivre. De ce temps déjà lointain, elle a toujours gardé au cœur le bleu du ciel et l’accent chantant de sa mèr(e) Méditerranée. C’est depuis son bord qu’elle a appris à voyager sans presque bouger, seulement en regardant, en écoutant. Ainsi est-elle devenue passeuse… passeuse de rives et de rêves, autant dire conteuse, paroleuse de petits chemins qui cheminent et s’en vont, silencieusement, en gardant la trace de nos pas.‘‘Conteuse-paroleuse’’, Brigitte Costa-Léardée est née et a grandi dans le sud de la France, là où parler est un art de vivre. De ce temps déjà lointain, elle a toujours gardé au cœur le bleu du ciel et l’accent chantant de sa mèr(e) Méditerranée. C’est depuis son bord qu’elle a appris à voyager sans presque bouger, seulement en regardant, en écoutant. Ainsi est-elle devenue passeuse… passeuse de rives et de rêves, autant dire conteuse, paroleuse de petits chemins qui cheminent et s’en vont, silencieusement, en gardant la trace de nos pas.‘‘Conteuse-paroleuse’’, Brigitte Costa-Léardée est née et a grandi dans le sud de la France, là où parler est un art de vivre. De ce temps déjà lointain, elle a toujours gardé au cœur le bleu du ciel et l’accent chantant de sa mèr(e) Méditer

Samedi 14 décembre 2019 : Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes" Quintet

Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes" Quintet samedi 14 décembre 2019

20h à l'Opéra Underground 1 Place de la Comédie 69001 Lyon.

Max Cilla, : Flûte traversière en bambou, Flûte traversière en ébène, Guiro, : Georges-ed Nouel : Piano, Jean Philippe Grivalliers : Tambou-Bélè, Thierry Galand : Ti-Bwa, Congas, El Cuchy : Basse

Infos ici : lien vers l'Opéra opera-lyon.com   

lien vers la page Facebook de l'événement  facebook 

Opéra de Lyon : Billetterie en ligne

Les Mornes, ce sont les régions montagneuses de la Martinique : une campagne profonde où survit le folklore des esclaves marrons et leur histoire libre de chaines. Max Cilla, musicien et poète de la ruralité, est hanté par ces Mornes dont il est à la fois chantre et champion. Sa flûte des Mornes est une flûte en bambou, héritière de la « toutoun bambou » rustique, que Max Cilla a transformé en un instrument versatile, cousin de la flûte cubaine. 

La carrière musicale de Max Cilla commence en 1967, fruit d’une rencontre de hasard dans les rues de Paris, où un inconnu l’invite à venir jouer avec lui. Quelques heures plus tard, il se retrouve sur scène avec Archie Shepp, et quelques mois plus tard, Max Cilla se produit régulièrement sur la scène du Chat qui Pêche. Au cours des années, il développe un son original, enraciné dans l’histoire des Mornes, mais également influencé par le jazz et la musique cubaine. Son magnifique quintet est le fruit de 50 ans d’histoire et de recherches personnelles. 

Vendredi 11 octobre 2019 : Concert Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes"

Paris Centre Nouvelle Athènes dans le cadre du Festival "Le Mois Kréyol" https://lemoiskreyol.fr avec Georges-Édouard Nouel, El Cuchy et Jean-Philippe Grivalliers. 

Retour sur images © Brigitte Costa-Léardée

Vendredi 31 mai 2019 Concert  Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes" Quintet à Paris au Baiser Salé

  

Dans le cadre des Caribéennes de Mai

Vendredi  31 mai 2019 à 19h00 

Au Baiser Salé : 58 rue des Lombards 75001 Paris 

MAX CILLA flûte/guiro, GEORGES ÉDOUARD-NOUEL piano, JEAN-PHILIPPE GRIVALLIERS tambou-bélè

THIERRY GALAND congas/ ti-Bwa, EL CUCHY basse

Vendredi 24 mai 2019 Le Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes" Quintet au Comptoir

 Le Comptoir   Halle Roublot - 95 rue Roublot, 94120 Fontenay-sous-Bois  Retour sur images d'un concert des grands soirs!

Max CILLA (flûtes traversières en bambou et ébène, guiro) Avec : Georges-Édouard NOUEL (piano) EL CUCHY (basse) Jean-Philippe GRIVALLIERS (tambou-bélè) Fabrice THOMPSON (batterie, ti-bwa)

"Vous avez été prêts à les suivre au cœur des nuits musicales des cases créoles des Mornes (les hauteurs des Antilles), vous avez alors découvert le charme des forêts tropicales, aux sonorités peuplées des rêves mystiques du “Grand Bois” et des échos du Tambou-Bèlè et des Ti-Bwa .

Les Mornes furent les refuges des nègres marrons, ceux qui suite à leurs actes de courage et de révolte pour s’évader de l’asservissement esclavagiste, étaient poursuivis par les colons. À travers la Flûte de Max Cilla, nous plongeons au cœur de l'oralité rurale martiniquaise, dans le monde de l'improvisation musicale des Mornes, enrichi - par la présence des congas - des influences Afro-cubaines et Portoricaines. "

3 mai 2019 Martinique Le Gros Morne An LakouA

Max Cilla et Kolo Barst avec Christian Charles, Michel Cilla, Sissi Percussions, Tony Polomack, Roger Ruster 

24 avril 2019 Martinique Fort-de-France Max Cilla au Cloud

Avec Christian Charles, Sissi Percussions, Michel Cilla

1er Avril 2019 Begin The Beguine à Paris Studio de l'Ermitage

Avec le Di Falco Quartet Fabrice Di Falco, Julien Leleu, Aurélien Pasquet, Jonathan Goyvaertz

les 19 et 21 février 2019 Le Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes" Quintet au Baiser Salé

Le "Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes" Quintet  a de nouveau invité son public à des voyages musicaux évoquant les divers aspects de la beauté de la nature au cœur des forêts tropicales martiniquaises et les  richesses culturelles de l’oralité rurale. Max Cilla : Flûte traversière en bambou, Flûte traversière en ébène, Guiro -  Georges-Édouard Nouel : piano - Dominique Tauliaut : Congas - Fabrice Thompson : Batterie/Ti-Bwa - Jean-Philippe Grivalliers : Tambou-Bèlè, Théodore Innocent : Ti-Bwa

2018

le 26 octobre 2018 Festival Villes des Musiques du Monde

 À Aubervilliers-Espace Renaudie-  "Flûtes insulaires" spectacle pour le jeune public, avec Jean-Luc Thomas et  David Hopkins.

le 15 septembre 2018 Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes" Quintet au Baiser Salé

Le MAX CILLA "JAZZ RACINES DES MORNES" QUINTET :  À la Flûte des Mornes, à la Flûte d'ébène et au Guiro, accompagné par les talentueux musiciens : GEORGES-ÉDOUARD NOUEL au piano, EL CUCHY à la Basse, PHILIPPE GOUYER MONTOUT (DIT PHILO DJOUBA) au Tambou-Bèlè et FABRICE THOMPSON à la Batterie et au Ti-Bwa.

vendredi 20 et samedi 21 juillet "Max Cilla Jazz Racines Des Mornes Quartet" au Baiser Salé

♥️  2 CONCERTS EXCEPTIONNELS ♥️Le Baiser Salé
Le Baiser Salé : "MAX CILLA, l'une des plus belles émotions de la 13ème édition du Festival Les Caribéennes de Mai, revient pour deux soirées magiques."

 

Jeudi 21 juin 2018 "Bokantaj Sé Graj" à Paris

Concert avec Dominique Tauliaut et Théodore Innocent


Vendredi 15 juin 2018 Soirée Max Cilla à Paris au BAB-ILO

à 19h00 : Paroles de Concert "La Marche de l'Homme"  Texte de Brigitte Costa-Léardée  dédié à Max Cilla.  Edition La Cheminante  à 21h30 : Concert "Max Cilla, Jazz Racines des Mornes Quartet". Entre les deux sessions : Projection du court-métrage d'Alain Agat et Christian Forêt "Conversation à une voix… avec  Max Cilla



le 10 mai 2018 "Festival Les Caribéennes de Mai"

Le Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes Orquesta" au Baiser Salé 58 rue des Lombards Paris 75001

 

Max Cilla : flûtes et guiro, Laurent Succab Sulo Vyp : congas, Rony Olanor : piano-synthé, voix, Boris Reine-Adélaïde : tambou-bèlè, Théo Innocent : batterie, ti-bwa. Ce concert est une invitation à un voyage évoquant les nuits musicales des cases créoles des Mornes (les hauteurs des Antilles) autour du Tambou-Bèlè et des Ti-Bwa faisant écho aux sonorités et aux charmes des forêts tropicales. À travers la Flûte des Mornes on retrouve le monde de l'improvisation musicale appartenant à la tradition orale des Mornes, enrichi -par la présence des congas-des influences du Latin-Jazz issu des musiques Afro-Cubaines et Portoricaines aspects majeurs de la musique Caribéenne. 

Retour sur le Concert

Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes Orquesta". Toute une histoire à vivre et à revivre... Un Concert des grands soirs au Baiser Salé! 

avec Boris Reine-Adélaïde, Laurent Succab Sulo Vyp, Rony Olanor, Kristof Négrit, Théo Innocent, en invité Robert Chavrimoutou et l'apparition magique de la danseuse Dominique Attely... Max Cilla remercie ses musiciens et son public venu si nombreux partager cette soirée musicale véritable invitation au voyage dans les sphères les plus sublimes de la beauté authentique des Caraïbes. Il remercie Le Baiser Salé d'avoir accueilli la musique des cases créoles des Mornes des Antilles. Pour cet événement Le Baiser Salé a affiché COMPLET! Désolés pour tous ceux qui sont venus (nous avons appris qu'ils étaient aussi très nombreux) en pensant pouvoir prendre leurs places le soir même et n'ont pas pu entrer... Nous espérons les voir au prochain Concert!

D'avril à décembre 2018 "Begin the beguine"

Dans "Beguin the beguine", Concert- Création au Bal Blomet,  33 Rue Blomet Paris 75015 Max Cilla  est  l'invité coup de coeur de Fabrice Di Falco  

 « BEGIN THE BEGUINE » Un Conte Musical Créole, de l'Opéra Baroque à la Biguine avec les arrangements du Di Falco Quartet. Dans ce spectacle, le contre-ténor martiniquais nous raconte l’histoire du Grand-Théâtre de Saint-Pierre et fait revivre ses vieilles pierres à travers une grande fresque musicale allant de l’opéra à la biguine en passant par le blues et le jazz. Cette aventure musicale est aussi un parallèle à l’histoire d’une autre salle mythique parisienne, le Bal Blomet, ancien « Bal Nègre ».

Avec des oeuvres de Bach, Pergolèse, Chevalier de Saint-Georges, Purcell, Mozart, Gershwin, Cole Porter, Henry Salvador, Edith Lefel, Jenny Alpha.

Fabrice Di Falco (chant) Jonathan Goyvaertz (piano) Julien Leleu (contrebasse) Aurélien Pasquet (batterie) Avec la participation des coups de cœurs: Max Cilla, flûtiste et Daniel Misaine,violoniste .

« Ce conte musical a pour but de transmettre à la nouvelle génération les racines quelquefois oubliées d’une culture lyrique des Français dans les Caraïbes. L’opéra est une musique très appréciée par les antillais depuis des siècles et d’ailleurs la biguine est le fruit du métissage artistique entre musique classique, danse classique, lyrisme des salons de maison bourgeoise aux danses dans les rues de Saint-Pierre. » Fabrice di Falco Voir l'article de People Bo Kay  

2017 :

Semaine du film de la Caraïbe et des Outre-Mer. 13 octobre 2017 Max est à  Paris aux 7 Parnassiens 

dans le cadre du Festival Face Z

Vendredi 1er décembre 2017 : 

Concert à Genève.  

Juin 2017 édition par Wagram Music du vinyle "Wanted Afrobeat" compilation où figure le titre de Max Cilla "La Flûte des Mornes"


Mercredi 10 mai 2017 "Journée nationale des Mémoires de la Traite, de l'Esclavage et de leurs Abolitions"Max Cilla est au  Jardin du Luxembourg , puis le 24 mai il est à Nantes avec la Sono Mondiale,  en juin il est programmé au 27ème Festival des Fifres de GaronneVoir l'article du Flûtiste Jean-Luc Thomas au sujet de Festival.

En octobre le voilà à Clermont-Ferrand dans le cadre d'un projet initié par : Effervescences   et imaginé par Voltbass . Images ©Brigitte Costa-Léardée 


2016

Le 22 octobre 2016 Max a le privilège d'être programmé à La Convention Internationale de la Flûte, après avoir  été sélectionné  parmi les plus grands flûtistes classiques internationaux. Cette distinction fait honneur à la Martinique dont la musique de Max exprime les valeurs les plus authentiques.

le 30 octobre il intervient en master-class à Paris dans le cadre du Festival "Jouné Kreyol enternasyional"  Images© Brigitte Costa-Léardée

 Max Cilla fait un long séjour en Martinique ponctué de belles rencontres et de bonnes musiques. Les médias (presse, tv, radios) se sont largement fait l'écho de l'été martiniquais de l'artiste. 

À Fort-de-France sous le Grand Carbet, Max Cilla est l'invité d’honneur du Ballet Pom Kanel avec David Martial et Sylviane Cedia. 

Il est Président d’honneur du Festival de la Flûte des Mornes à Marigot où il se produit en concert d'ouverture.

Il rencontre les Maîtres du Bèlè à la Maison du Bèlè à Sainte-Marie.

Il intervient dans le cadre du Festival Biguin’Jazz 

Il fait un concert avec Kolo Barst à LaKoua au Gros-Morne.   

Il participe au tournage du film d'Anne Cazalès et Jean-Pierre Hautecoeur sur Dédé Saint-Prix, "Le griot des îles". 


 18 avril 2016 : Au Ministère des Outre-mer, cérémonie de remise de l'insigne de Chevalier dans l'Ordre National du Mérite par la Ministre, Madame George Pau-Langevin. 

18 mai 2016 : cérémonie à la Préfecture des Hauts-de-Seine  Images© Brigitte Costa-Léardée

2015

Le 12 octobre 2015 : À l'occasion de la sortie du CD "Kouté Jazz" compilation de musique antillaise dans laquelle figure "Crépuscule tropical", Max est passé en direct sur FIP, dans émission "Sous les jupes de FIP". Le CD est disponible à la FNAC.  

En novembre 2015 : Max est invité à une table ronde sur la flûte traversière en bois par le Conservatoire de Quimper. Voir l'article du flûtiste Jean-Luc Thomas au sujet de cet événement.

Tournage du biopic "Le sage et la flûte"

Film documentaire de Michel Reinette et Cyriaque Sommier réalisé par Vianney Sotès.

Dans le cadre du tournage Max Cilla le Père de la Flûte des Mornes : " Civilisation et Rythmes des Mornes"Concert en Martinique le 19 juillet 2015 : Ce concert est l'expression de la démarche profonde et authentique enrichie de nombreuses années  d'expériences artistiques, humaines et spirituelles de Max Cilla. C'est dans ce haut lieu de la culture martiniquaise qu'est la Purgerie du Fonds Saint Jacques où il fit ses premières apparitions scéniques en 1972 entouré des musiciens de l'Ensemble du Morne des Esses, où Eugène Mona se trouvait encore côté public, que la confirmation des valeurs musicales des Mornes lui apparût évidente. Plus de quarante après, la Flûte des Mornes vient ici exprimer toute sa magie, sa force, sa beauté et sa joie, celle d'une vie en harmonie avec notre nature intérieure profonde et avec la richesse de la flore et de la faune des campagnes martiniquaises si merveilleusement évoquée par l'esprit du bèlè, la philosophie des contes et tous les mystères qui nourrissent l'oralité rurale.

Retour sur images© Brigitte Costa-Léardée

Paroles de Concert "La Marche de l'Homme"

En Février 2015 : Création du spectacle "La Marche de l'Homme" Récit conté en Musique, de Brigitte Costa-Léardée  avec la flûte de Max Cilla.

Édité par La Cheminante. Les tableaux de La marche de l'Homme ont été peints par Dan Maxime en Martinique  et  en live à Fontenay-sous-Bois  par l'extraordinaire  "Serial peindeur" Vincent Fonf.